La montagne habitée

Alparc, un réseau au service des territoires alpins

Source : www.alparc.org

 

L’objectif premier d’ALPARC (Réseau Alpin des Espaces Protégés) est de favoriser et soutenir les échanges d’expériences et de savoir-faire entre les gestionnaires des espaces protégés alpins.

 

Depuis 1995, le réseau se dédie à l’échange et aux activités entre les espaces protégés alpins (EPA). Il a permis aux membres du personnel des EPA de créer des liens au-delà des barrières linguistiques, culturelles et administratives, en leur faisant réaliser qu’ils ne vivent pas seulement dans la même chaîne de montagne mais qu’ils partagent les mêmes ambitions et intérêts.

 

Les principales actions menées au sein du réseau ALPARC sont présentées ici par grandes thématiques.

 

5 grands thèmes :

  • Biodiversité et connectivité écologique
  • Développement régional et qualité de vie
  • Education à l’environnement montagnard et communication
  • Recherche et espaces protégés
  • Partenariat de montagne

 

Festival International des Métiers de Montagne (FIMM) 2014

Source : www.metiersmontagne.org

 

Quels métiers en montagne dans vingt ans ?

 Du 20 au 23 novembre 2014, à Chambéry

A moins d’un mois de l’ouverture générale des stations de sports d’hiver, Chambéry a réunit l’ensemble des acteurs et professionnels de la montagne sur cette question : « Quels seront nos métiers dans vingt ans ? »

Un rendez-vous unique pour prendre le pouls de l’économie montagnarde dans toute sa diversité.

 

C’est bien souvent l’occasion qui fait le larron : pour fêter ses vingt ans, le Festival International des Métiers de la Montagne (FIMM) avait-il meilleure opportunité … que de se projeter dans les vingt prochaines années ? Et d’entraîner avec lui, dans cette réflexion, tous les acteurs professionnels, associatifs, institutionnels, publics et privés qui « font » l’économie montagnarde aujourd’hui.

 

Ainsi, du 20 au 23 novembre 2014 à Chambéry (Savoie), agriculteurs et bergers, accompagnateurs en montagne, guides et moniteurs de ski, responsables et salariés des services des pistes et des remontées mécaniques, médecins, secouristes et maîtres-chiens, artisans et entreprises spécialisés – dont plusieurs leaders mondiaux – ont joué la carte de la prospective sur le thème « Une montagne de talents, de l’innovation technologique à l’innovation sociale ».

 

Des enjeux, il est vrai que la montagne n’en manquait pas en 2014 : évolution des technologies, des marchés et des clientèles, réchauffement climatique, dialogue ville – montagne et réforme territoriale, formation et débouchés professionnels pour les jeunes générations, statut des saisonniers…Si les montagnards ont démontré des siècles durant leur capacité à « jouer les pionniers » dans bien des domaines – agriculture et tourisme, aménagement et patrimoine, éducation et culture – sauront-ils parier encore et toujours sur la clé de voûte qui a fait leur succès : la solidarité, l’intelligence collective ? « C’est bien en cela qu’il subsiste une vraie culture montagnarde » veut croire le Jurassien Claude Muyard, président du festival.

 

Fort de 22.000 visiteurs en 2012 (*), le 20ème Festival International des Métiers de Montagne s’est reposé, pendant 4 jours, sur la collaboration et la présence de plus d’une centaine de « maîtres d’œuvre » et a proposé quelques 16 carrefours, plusieurs assemblées générales nationales, près de 10.000 m² de villages emploi, formation et professionnels, un espace montagne dédié aux artisans et des animations pour tous dont…la « Grande Enchambée », plusieurs parcours de marche nordique pour petits et grands et à la lampe frontale, au cœur de la capitale savoyarde !

 

(*) Le FIMM a lieu tous les 2 ans à Chambéry, ville fondatrice et en alternance dans un autre pays de montagne.

Le Festival International des Métiers de Montagne (FIMM) 2012

Source : www.metiersmontagne.org

 

Le Festival International des Métiers de la Montagne 2012 

L’édition 2012 du Festival International des Métiers de Montagne a eu lieu du 15 au 18 novembre 2012 à Chambéry !

Plateau d’échanges et de ressources pour les professionnels et pour les jeunes, intéressés par un métier de montagne, il s’est organisé cette année autour de l’Innovation, thème retenu hier lors du comité d’organisation.

 

La création du Prix André GILBERTAS

L’association du Festival International des Métiers de Montagne, représentée par son coprésident Claude Muyard, a souhaité aussi rendre hommage au docteur André Gilbertas qui nous a quitté le 7 juillet 2011, en créant un prix à l’image de cette personnalité hors du commun:

 

Un prix solidaire

Cette distinction permettra d’identifier, d’aider (moyennant une somme d’argent) et de suivre (grâce à un engagement des réseaux) un ou plusieurs jeune(s), de 18 à 28 ans qui souhaite(nt) développer un projet de rencontre avec des professionnels des montagnes du monde, pour une meilleure connaissance personnelle et professionnelle des métiers de montagne.

 

Pour cette année, et donc ce 1er prix André Gilbertas du Festival International des Métiers de Montagne, ont été retenus Perrine Delamarre et Fabien Merminod, deux passionnés des voyages, de la montagne et des hommes qui vont, de mai à novembre 2012, des Alpes à l’Himalaya, partir à la rencontre de femmes et d’hommes, paysans des montagnes du monde. Leur objectif ? Échanger et partager pour comprendre et…à leur retour témoigner au travers de photographies, de dessins et peintures, d’interviews et d’ambiances sonores réalisés tout au long de leur parcours. (www.paysansdemontagne.eklablog.com)

 

Une édition remarquable

Une fréquentation de 29 000 visiteurs en 4 jours

+ de 2000 inscrits sur les carrefours et le colloque « Les voies de l’innovation touristique »

+ de 1000 repas servis à l’alpage café l’Armoise d’Or

+ de 7000 enfants venus s’essayer aux animations proposées : ski de fond, biathlon, ski alpin, mur d’escalade, parcours aventure, balades à dos d’ânes, visite de la ferme…

Des conventions de coopération signées entre les délégations étrangères (russe, chinoise et roumaine) et les acteurs de la montagne