Nature et Risque

La Montagne : terrain de jeu, terrain de risques

Source : www.montanea.org

 

Une soirée organisée par l’Espace Malraux, Le Dauphiné Libéré, Montanea et  l’Université Savoie Mont Blanc sur la prise de risques en montagne.  La soirée s’articulant autour des questions suivantes : la montagne est-elle un terrain plus risqué qu’un autre ? Qu’est-ce que prendre des risques ? Peut-on les « gérer » ? Doit-on parler de sports extrêmes ?

La parole était donnée à  des montagnards — skieurs et alpinistes — et des chercheurs pour ouvrir une semaine de spectacles et d’événements sur le thème  «La Chaleur des  grands froids » organisée par l’Espace Malraux.

Les invités :

Liv Sansoz, championne du monde d’escalade

Viviane Seigneur, auteur de « Socio-anthropologie de la haute-montagne »

Aurélien Ducroz, champion du monde de freeride

Philip Deline, géographe au laboratoire EDYTEM de l’Université  Savoie Mont Blanc

Pierre Guillois, metteur en scène du Terrible Bivouac

Jacques Leleu, journaliste au Dauphiné Libéré

 

Trois thèmes ont été abordés pendant la soirée :

 

Thème : L’appréhension du risque par les sportifs de haut niveau.

 

 

Thèmes  : Approche multi-facettes du risque et moyens de formation du grand public.

 

 

Thèmes : Sécurité, image et enjeux économiques de la montagne

 

Rencontre avec Jean-Robert Petit, auteur de Vostok

Source : www.editionsguerin.com

 

« Découvrez les coulisses de la base Antarctique de Vostok. Jean-Robert Petit glaciologue français et auteur du livre Vostok, le dernier secret de l’Antarctique, nous livre un témoignage émouvant sur la vie quotidienne dans la base la plus isolée et le lieu le plus froid de la planète… » (cf. Editions Guérin)

 

 

 

Que deviennent les carottes de glace après avoir quitté l’Antarctique ? Réponse en image avec la visite du laboratoire de glaciologie de Grenoble avec Jean-Robert Petit, auteur du livre Vostok, le dernier secret de l’Antarctique.

 

 

Dans le cadre des échanges franco-russes, toute l’équipe de la base de Vostok est venue à Chamonix en mai 2012. L’occasion pour les scientifiques français de montrer les lieux de leurs premières recherches glaciologiques au col du Midi à 3600 m d’altitude… la même altitude que celle de la base de Vostok en Antarctique.

 

Montagnards et Marins prennent la parole

Source : www.montanea.org

Télécharger les actes du colloque du 25 et 26 novembre 2015 : cliquer ici

 

L’événement était totalement inédit : vingt-cinq grands témoins, experts  du monde de la montagne comme de la mer – alpinistes, skippers, agriculteurs et aménageurs touristiques, philosophes, écrivains, chercheurs – réunis les 25 et 26 novembre à Chambéry pour une réflexion au cœur de l’actualité sur le risque, l’environnement et le vivre ensemble !  La rencontre s’est avérée passionnante et passionnée. 

 

La confidence sonne presque un aveu : « Très franchement, reconnait Guy Chaumereuil président de Montanea, l’association organisatrice des rencontres, en consultant ces derniers jours l’ensemble des intervenants pour préparer l’événement, j’ai vraiment pris conscience de l’ampleur des échanges possibles, entre eux et avec le public ! Sans vouloir tirer abusivement parti de l’actualité dramatique de ces derniers jours, les thèmes abordés et la richesse des grands témoins invités – tant sur le plan de leur vécu, leurs expériences que de leurs réflexions – vont faire de ces journées un rendez-vous rare, à ne pas manquer ».

 

Le colloque s’est articulé autour de trois temps:

 

1- Une société sans risques…un risque pour la société ?

 

Ouverture des travaux par Josiane BEAUD, première adjointe à la ville de Chambéry et Guy CHAUMEREUIL, président de Montanea

Intervenant : Cécile MARTHA, maître de conférences, Aix-Marseille Université

  • La notion de risque, moteur ou frein d’une société ?
  • Engagement individuel et collectif
  • Une société de confiance ou de défiance ?

Témoignages proposés :

Blaise AGRESTI, directeur commercial monde, Petzl

Bernard AMY, chercheur et président de l’OPMA

Dominique GASQUET, géologue, directeur de l’UFR-CISM de l’Université Savoie Mont Blanc

Camille JULLIEN, et Cédric VEROLLET, gardiens du refuge d’Ambin

Frédéric Le PEUTREC, navigateur et skipper français

Tancrède MELET, artiste du vide

 

2- Le rapport de l’Homme à la Naturedéfinit-il la nature de l’Homme ?

 

Intervenants : Catherine CHABAUD, navigatrice, journaliste et présidente de l’association Innovations Bleues

  • L’imaginaire et le réel
  • La nature : s’en servir ou pas ?
  • Le droit à l’évasion
  • Vers une nouvelle harmonie ?

Témoignages proposés :

Louis-Marie BLANCHARD, Explorateur et botaniste

Jean-Paul BOZONNET, chercheur associé PACTE CNRS,

Sciences Po, Université de Grenoble

Christophe DUMAREST, alpiniste

Alain LUTZ, professeur de lettres et écrivain

Yves PACCALET, écrivain, philosophe, journaliste et naturaliste

Evrard WENDENBAUM, explorateur, président de Naturevolution

 

3- A la recherche du “Bien commun” : l’intelligence collective

 

Intervenant : Robert MAGGIORI, philosophe, journaliste (Libération)

  • Une société en crise de nerfs
  • Quels “biens communs” ?
  • Tous citoyens ?
  • Une nouvelle façon de s’entendre et d’agir

Témoignages proposés :

Muriel FAURE, directrice générale GTA

Caroline MARIE, directrice GIP Massif Central

Georges ELZIERE, président de la Fédération Française

des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM)

Jean FABRE, préfet honoraire et guide de montagne

François LETOURNEUX, vice-président de l’UICN France

Jean PICCHIONI, vice-président de l’ANEM

 

Une société sans risques…un risque pour la société ?

 

 

Le rapport de l’Homme à la Nature définit-il la nature de l’Homme ?

 

 

A la recherche du “Bien commun” : l’intelligence collective

 

 

Interview de Blaise AGRESTI 

 

 

Interview de Georges ELZIERE